Accueil  >  Acides aminés et Protéines  >  Edulcorants de synthèse -...
01-10-1999

Edulcorants de synthèse

Est-il dommageable pour la santé de consommer beaucoup d'édulcorant de synthèse?


Trois édulcorants intenses sont couramment utilisés : La saccharine, l'acésulfame et l'aspartame. La saccharine est 300 à 500 fois plus sucrante que le saccharose ; l'acésulfame 100 à 200 fois et l'aspartam 150 à 200 fois plus sucrant. Les édulcorants intenses sont des substances difficiles à fabriquer sans impuretés. Et leurs impuretés sont toxiques. La saccharine est accompagnée d'un contaminant (orthotoluène) qui est cancérigène pour la vessie. La dose Journalière Admissible (DJA) de la saccharine est fixée à 2,4 mg/j par kg de poids corporel, celle de l'acésulfame est fixée à 9 mg/j par kg de poids corporel. L'aspartam est un peptide de 2 acides aminés : la L-phénylalanine et l'acide L-aspartique). L'aspartam contient un contaminant (dicétopipérazine) qu'il ne faut pas chauffer d'autant que sa proportion augmente avec la température. Sa DJA est de 40 mg/j par kg de poids corporel. L'aspartam s'est révélé neurotoxique pour 2 groupes de sujets : Les personnes porteuses d'une déficience génétique (la phénylcétonurie) et les personnes sujettes aux crises d'épilepsies chez qui, la prise d'aspartam provoque des perturbations de l'électroencéphalogramme.

Hormis ces cas particuliers, l'aspartam est réputé être un produit atoxique. Mais son utilité est des plus douteuse : en effet une étude a montré que des femmes ayant consommé des édulcorants intenses au lieu de vrai sucre, ont d'avantage pris du poids que leurs voisines continuant à consommer du sucre. En effet, les édulcorants ont exactement la même valeur calorique que le sucre c'est-à-dire 4 à 5 kcal par gramme (regardez bien sur l'étiquette). Mais comme ils ont un pouvoir sucrant 100 à 500 fois plus élevé que le saccharose, il suffit de quelques milligrammes pour remplacer un morceau de sucre. Si vous savez prélever quelques milligrammes avec une spatule et une balance de précision, sucrer une boisson passe encore d'autant qu'il existe des comprimés renfermant l'édulcorant renfermant un agent de charge non sucré mais tout aussi calorique à base de maltodextrine ou de lactose, mais essayer de sucrer avec quelques milligrammes une crème ou des fruits ; si vous arrivez à sucrer 3 fraises, vous êtes doués ; la solution consiste donc à ajouter à l'édulcorant une grande quantité d'agent de charge tout aussi calorique que le sucre, mais plus léger pour un même volume. Un gramme de ces poudres est équivalente en valeur sucrante à 2 grammes de saccharose. La quantité nécessaire pour sucrer vos fruits devra donc être réduite de moitié. Au tarif de vente des édulcorants, l'équivalent en pouvoir sucrant d'un kilo de sucre vous coûtera en moyenne 150 F.

Si vous acceptez de payer le prix de ce luxe, sachez que la consommation d'édulcorant intense déclenche par voie réflexe, un hyperinsulinisme dont on connaît les effets cardiovasculaires néfastes et qui entraînera rapidement une hypoglycémie, ce qui provoquera une sensation de faim et donc l'envie de manger. Tout l'inverse d'un coupe-faim, la prise d'un édulcorant moitié moins calorique que le saccharose, vous poussera à la surconsommation alimentaire, par exemple d'un produit non satiétogène (ne supprimant pas la faim) tel une boisson " light " à base d'édulcorant. Un vrai cercle vicieux. Ainsi, il n'est plus étonnant que la plupart des sodas incorporent maintenant des édulcorants, ne croyez pas que c'est pour votre santé, mais plutôt pour la santé financière de l'industriel. Le seul véritable intérêt de l'aspartame est de donner un goût sucré à des préparations hyperprotéinées dans le cadre d'un régime hypocalorique tel qu'un régime paléolithique voire une diète protéinée.

Commander le nutriment évoqué dans cet article
Fructo-Oligosaccharides

Un complément de fibres naturelles (fructo-oligosaccharides)

ca.supersmart.com
A découvrir aussi
13-10-2015
La citrulline, un rôle fondamental dans le...
La citrulline est un acide aminé non essentiel, ce qui veut dire que l'organisme peut le fabriquer à partir d'autres acides aminés présents dans le...
Lire plus
01-12-1997
Acetyl L-Carnitine : des vertus multiples
L'Acetyl L-Carnitine est un dérivé acétylé de l'acide aminé L-Carnitine. On trouve de l'ALC à l'état naturel dans le lait et l'organisme en fabrique également...
Lire plus
01-10-1999
N-acétyl-L-tyrosine
Ma fille est étudiante et a utilisé de la N-acétyl-L-tyrosine. Elle a été très contente de son utilisation qui, en plus de son aide de...
Lire plus
Suivez-nous
Sélectionnez la langue de votre choix
frenes

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer