Accueil  >  Cancer  >  Bêta-carotène et risque de...
01-11-2003

Bêta-carotène et risque de cancer du colon


L'utilisation de suppléments de bêta-carotène a produit des résultats contradictoires dans la prévention du cancer du poumon. Si ces suppléments peuvent diminuer ce risque chez des sujets qui ne fument et ne boivent pas, ils peuvent l'augmenter chez des personnes fumant ou buvant. Peu d'études ont investigué l'action de suppléments de bêta-carotène dans la prévention d'autres types de cancer.

Des chercheurs ont suivi pendant quatre ans le risque de récurrence d'adénomes chez 864 sujets à qui l'on avait enlevé des adénomes colorectaux cancéreux et qui n'avaient pas de polypes au début de l'étude. Au total, 707 patients ont terminé les examens de suivi et fourni des données concernant leur consommation de tabac et d'alcool. Après avoir pris un placebo pendant trois mois, les sujets ont reçu quotidiennement 25 mg de bêta-carotène ou 1.000 mg de vitamine C associés à 400 mg de vitamine E, une combinaison des trois ou un placebo.
Les chercheurs ont constaté que parmi les sujets qui ne fumaient pas et ne buvaient pas, le bêta-carotène était associé à une diminution marquée (44%) du risque d'un ou plusieurs adénomes récurrents. Par contre, il y avait une modeste augmentation de la récurrence des adénomes chez les sujets fumants des cigarettes (36%) ou buvant de l'alcool (13%).
Chez les sujets qui fumaient et consommaient plus d‘un verre d'alcool par jour, une augmentation substantielle (107%) de la récurrence des adénomes était observée.
Ces résultats concordent avec les études montrant que des patients ayant des polypes dans le colon ont de faibles niveaux de caroténoïdes.


Clinical Nutrition, 2003 ; 22 : 65-70
Télécharger le pdf contenant cet article Format PDF
Commander le nutriment évoqué dans cet article
Carottol™

Un complexe de caroténoïdes naturels pour soutenir l’organisme

ca.supersmart.com
A découvrir aussi
10-06-2014
Le DIM (di-indolylméthane) module positivement le métabolisme...
Les légumes crucifères, brocolis, choux, choux-fleurs sont la source de puissants phytonutriments capables de modifier le métabolisme des œstrogènes chez l'homme comme chez la femme...
Lire plus :
03-11-2016
Activez vos gènes anti-cancer
Des expériences conduites sur des souris ont montré que leur durée de vie pouvait être prolongée de 45 % en activant certains gènes. Or, les...
Lire plus :
11-12-2017
L’AHCC : l’histoire d’un champignon japonais qui...
Bien avant l’arrivée des médicaments, les hommes savaient utiliser les propriétés des éléments du vivant pour se soigner. Certains champignons, par exemple, étaient utilisés pour...
Lire plus :
Suivez-nous
Sélectionnez la langue de votre choix
frenes

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer