Accueil  >  Cancer  >  Lycopène et cancer -...
01-05-2004

Lycopène et cancer

Des chercheurs de l'université Ben Gourion en Israël ont démontré que le lycopène, un caroténoïde extrait de la tomate, pourrait réduire le risque de cancer en activant des enzymes spécifiques de prévention du cancer.

Les chercheurs ont fait incuber des cellules de cancer du sein et du foie avec du lycopène. Ils ont constaté que ce nutriment naturel stimulait la production d'enzymes de détoxification de phase II qui éliminent les dangereux carcinogènes des cellules de l'organisme. Un grand nombre d'études épidémiologiques a montré qu'une consommation régulière de produits dérivés de tomates pouvait réduire le risque de certains types de cancers.

L'hypothèse que d'autres composants de la tomate soient responsables de cet effet protecteur au lieu du seul lycopène a également été évoquée. Le test d'autres caroténoïdes sur l'expression des enzymes de phase II a cependant révélé que leur action était moins importante.
Le bêta-carotène avait moins d'effets tandis que l'astaxanthine et un autre caroténoïde de la tomate, le phytoène, n'avaient aucun impact sur les cellules cancéreuses. Les chercheurs ont précisé que lorsque l'on associe au lycopène d'autres caroténoïdes, un effet synergique se produit et toutes les preuves provenant des études épidémiologiques parlent de la consommation de produits dérivés de tomates et non de lycopène pur.
Par ailleurs, une méta-analyse portant sur 21 études, parue dans Cancer Epidemiology Biomarkers and Prevention (2004, vol. 13, 340-345) conclut que des quantités élevées de produits dérivés de tomates pourraient réduire de façon significative le risque de cancer de la prostate. Elle note que des recherches complémentaires sont nécessaires pour déterminer quels types de produits et quelles quantités sont nécessaires ainsi que leur rôle dans la prévention du cancer de la prostate.


(Meeting annuel de l'American association for cancer research, mars 2004.)
Télécharger le pdf contenant cet article Format PDF
Commander le nutriment évoqué dans cet article
Lycopene

Un mélange synergique breveté des meilleurs phytonutriments de la tomate

ca.supersmart.com
A découvrir aussi
10-06-2014
Le DIM (di-indolylméthane) module positivement le métabolisme...
Les légumes crucifères, brocolis, choux, choux-fleurs sont la source de puissants phytonutriments capables de modifier le métabolisme des œstrogènes chez l'homme comme chez la femme...
Lire plus :
03-11-2016
Activez vos gènes anti-cancer
Des expériences conduites sur des souris ont montré que leur durée de vie pouvait être prolongée de 45 % en activant certains gènes. Or, les...
Lire plus :
11-12-2017
L’AHCC : l’histoire d’un champignon japonais qui...
Bien avant l’arrivée des médicaments, les hommes savaient utiliser les propriétés des éléments du vivant pour se soigner. Certains champignons, par exemple, étaient utilisés pour...
Lire plus :
Suivez-nous
Sélectionnez la langue de votre choix
frenes

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer