Accueil  >  Cœur et Circulation sanguine  >  Santé cardiovasculaire : les...
31-05-2017

Santé cardiovasculaire : les bienfaits naturels de l’hespéridine

Santé cardiovasculaire Bien que son nom ne vous dise rien, vous avez sûrement déjà consommé de l’hespéridine. En effet, cette molécule est naturellement présente au sein de certains fruits dont plusieurs agrumes. Depuis quelques années, cette substance naturelle suscite l’intérêt de la communauté scientifique en raison de ses effets bénéfiques pour la santé. Des chercheurs ont notamment confirmé les bienfaits de cette molécule pour le système cardiovasculaire, aussi bien pour la circulation sanguine que pour le bon fonctionnement du coeur. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’hespéridine est aujourd’hui utilisée à des fins préventives et thérapeutiques contre les troubles cardiovasculaires. Faisons le point sur les derniers résultats obtenus avec ce principe actif naturel.

L’action bénéfique de l’hespéridine sur la fonction endothéliale

En 2011, une équipe scientifique italienne a souhaité évaluer l’intérêt thérapeutique de l’hespéridine. Pour cela, les chercheurs ont mis en place deux études dont les conclusions sont parues dans la revue scientifique The Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism1.

Les effets bénéfiques d’une supplémentation en hespéridine
Les chercheurs ont suivi les effets d’une supplémentation en hespéridine auprès de 24 patients atteints du syndrome métabolique. Ces derniers ont été répartis en deux groupes. Certains patients étaient supplémentés en hespéridine, à hauteur de 500 mg par jour, tandis que d’autres recevaient un placebo. Menée sur trois semaines, la supplémentation en hespéridine a révélé d’excellents résultats sur la fonction endothéliale. En effet, les chercheurs ont montré que cette supplémentation a permis d’augmenter la dilatation de l’artère brachiale, en comparaison au groupe placebo. L’hespéridine semble ainsi avoir une action vasodilatatrice, qui peut s’avérer bénéfique pour le système cardiovasculaire, notamment lors d’hypertension artérielle. Le traitement à base de cette molécule naturelle a également permis de diminuer la concentration de biomarqueurs inflammatoires circulants, ce qui confère à l’hespéridine un intérêt thérapeutique.

Une action spécifique sur les cellules endothéliales
En parallèle, l’équipe de recherche italienne a souhaité étudier les mécanismes d’action de l’hespéridine. Pour cela, ils ont évalué l’activité de l’hespéritine, un métabolite de l’hespéridine, sur une culture de cellules endothéliales aortiques bovines. Leurs travaux ont montré que l’hespéritine permet de stimuler l’activité enzymatique de l’oxyde nitrique synthase endothéliale, intervenant dans la production d’oxyde nitrique par les cellules endothéliales. Cela permet d’expliquer les bienfaits de l’hespéridine car l’oxyde nitrique est une molécule impliquée dans de nombreuses fonctions biologiques. Cette molécule possède notamment une fonction vasodilatatrice, ce qui peut expliquer la dilatation des vaisseaux sanguins obtenue lors d’une supplémentation en hespéridine. De plus, le traitement à base d’hespéritine a engendré une augmentation de l’adhésion de certaines cellules immunitaires au niveau des cellules endothéliales aortiques bovines.

L’effet cardioprotecteur de l’hespéridine

En plus de son effet bénéfique sur la fonction endothéliale, l’hespéridine présente un effet cardioprotecteur grâce à son pouvoir antioxydant et ses propriétés hypolipémiantes. Ce sont les conclusions de deux études menées par une équipe de recherche indienne2,3.

Une activité antioxydante pour protéger le coeur
En 2010, les chercheurs ont communiqué les résultats de leurs travaux sur le pouvoir anxtioydant de l’hespéridine2. Convaincus de l’intérêt thérapeutique de cette substance naturelle, les scientifiques ont souhaité évaluer l’efficacité d’une supplémentation en hespéridine pour lutter contre certains troubles cardiovasculaires comme l’infarctus du myocarde. Pour cela, les chercheurs ont reproduit une ischémie myocardique chez des rats, par injection d’isoprotérénol. Certains rats ont ensuite reçu un traitement à base d’hespéridine avec différents dosages : 100, 200 et 400 mg par kilogramme du poids du rat. Grâce à différentes analyses, les chercheurs ont tout d’abord confirmé la pertinence de leur étude en mesurant une augmentation des marqueurs cardiaques chez les rats recevant une injection d’isoprotérénol. Cette observation confirme l’apparition et le développement d’une ischémie myocardique. Chez les rats supplémentés en hespéridine, les scientifiques ont constaté une diminution de ces marqueurs, ce qui confirme l’intérêt de cette molécule pour éviter certains troubles cardiovasculaires.

Pour mieux comprendre l’effet cardioprotecteur de l’hespéridine, les chercheurs ont approfondi leurs résultats chez les rats recevant une supplémentation en hespéridine. Ils ont constaté que ce traitement a permis de rééquilibrer certains paramètres pouvant être altérés lors d’un trouble cardiovasculaire. Contrairement aux rats supplémentés en hespéridine, les rats ischémiques présentaient par exemple une augmentation des marqueurs de peroxydation des lipides au sein du plasma et du coeur, une diminution de la concentration de certains antioxydants comme la vitamine C, et une baisse de l’activité de plusieurs enzymes comme la glutathione peroxidase ou encore la superoxide dismutase. Ces observations tendent à prouver que l’effet cardioprotecteur de l’hespéridine serait lié à son pouvoir antioxydant et à son action bénéfique contre la peroxydation des lipides.

Des propriétés hypolipémiantes pour améliorer le profil lipidique
En 2012, les chercheurs indiens publient les résultats d’une nouvelle étude dans la revue spécialisée Experimental and Toxicologic Pathology3. Lors de ces travaux, les scientifiques ont évalué l’effet cardioprotecteur de l’hespéridine grâce à son action sur le profil lipidique. De la même façon que lors de leur première étude, les chercheurs ont induit une ischémie myocardique à plusieurs groupes de rats. Parmi ces derniers, certains ont ensuite reçu une supplémentation orale en hespéridine. Pour mesurer l’efficacité de ce traitement, plusieurs paramètres du profil lipidique ont ensuite été évalués. En l’absence de supplémentation, les rats ischémiques présentaient des modifications majeures sur le profil lipidique :
    - une augmentation des taux de cholestérol, de LDL-cholestérol (« mauvais cholestérol »), de VLDL-cholestérol, de triglycérides et d’acides gras libres dans le plasma ;
    - une diminution des taux de HDL-cholestérol (« bon cholestérol ») dans le plasma ;
    - une augmentation des taux de cholestérol, de triglycérides et d’acides gras libres dans les tissus cardiaques et hépatiques.
Ces modifications n’ont pas été identifiées chez les rats supplémentés en hespéridine, ce qui confirme l’intérêt de cette molécule naturelle pour améliorer le profil lipidique. C’est pourquoi les chercheurs ont attribué des propriétés hypolipémiantes à l’hespéridine. Ces nouveaux résultats confirment également l’effet cardioprotecteur de cette molécule, sachant que l’accumulation de cholestérol au niveau des artères augmente le risque de développer une maladie cardiovasculaire.
Ces études ont démontré l’intérêt thérapeutique de l’hespéridine, à tel point qu’elle est désormais utilisée dans la formulation de certains médicaments et suppléments nutritionnels. Néanmoins, la biodisponibilité de cette molécule n’est pas toujours adéquate. C’est pourquoi il convient de préférer un dérivé méthylé d’hespéridine, dont l’absorption au niveau du tractus gastro-intestinal est facilité.



> Sources :
4. Rizza S, Citrus polyphenol hesperidin stimulates production of nitric oxide in endothelial cells while improving endothelial function and reducing inflammatory markers in patients with metabolic syndrome, J Clin Endocrinol Metab, 2011 May, 96(5):E782-92.
5. Selvaraj P, Pugalendi KV, Hesperidin, a flavanone glycoside, on lipid peroxidation and antioxidant status in experimental myocardial ischemic rats, Redox Rep, Volume 15, 2010 - Issue 5, Pages 217-223.
6. Selvaraj P, Pugalendi KV, Efficacy of hesperidin on plasma, heart and liver tissue lipids in rats subjected to isoproterenol-induced cardiotoxicity, Exp Toxicol Pathol, 2012 Jul, 64(5):449-52.
Commander le nutriment évoqué dans cet article
Hesperidin Methyl Chalcone 500 mg

Un extrait d’orange amère pour renforcer le réseau des capillaires sanguins

ca.supersmart.com
A découvrir aussi
07-06-2016
Ce nutriment rajeunit la peau et les...
Imaginez un aliment naturel qui empêche la peau de se rider, de se distendre, de vieillir, aussi bien sur le visage (paupières, joues, lèvres) que...
Lire plus :
22-05-2017
Une association efficace contre le mauvais cholestérol
cholesterol - Aloe Vera - ProbiotiquesUne équipe de recherche indienne vient...
Lire plus :
16-05-2017
Des nutriments bénéfiques contre l'hypertension artérielle
A l’occasion de la Journée Mondiale contre l’hypertension, il convient de rappeler l’importance de la prévention et du diagnostic de ce trouble cardiovasculaire. Caractérisée par...
Lire plus :
Suivez-nous
Sélectionnez la langue de votre choix
frenes

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer