Accueil  >  Nutrition cérébrale  >  Déclin cognitif et mémoire...
21-03-2018

Déclin cognitif et mémoire : la curcumine n’en finit plus de surprendre

Curcuma mémoire Saviez-vous qu’en Inde, où le curry est un incontournable de la cuisine traditionnelle, les gens sont moins touchés par la maladie d’Alzheimer et le déclin cognitif ? Les chercheurs ont mis du temps à comprendre, mais petit à petit, ils ont fini par avancer une hypothèse crédible : c’est la curcumine, le composé qui donne au curry sa couleur jaune éclatante, qui serait à l’origine de ce grand mystère.

Très vite, les premières études ont donné du crédit à cette hypothèse. On a tour à tour démontré ses effets anti-inflammatoires et antioxydants en laboratoire, puis on a remarqué qu’elle inhibait aussi la prolifération des cellules cancéreuses en favorisant la fabrication de certaines molécules antioxydantes comme le glutathion 1. Mais lorsque les chercheurs sont passés au corps humain, ils n’ont pas immédiatement retrouvé tous ces effets remarqués en laboratoire. Certes, ils ont remarqué qu’elle avait pu stabiliser l’évolution du cancer du pancréas 2 (à raison de 8 g de curcuma par jour), celle du cancer colorectal 3 ou celles des autres cancers intestinaux, mais pour le reste, les résultats ont été décevants.

Pourquoi la curcumine est-elle aussi efficace pour traiter les cancers du tube digestif ? Pourquoi semble-t-elle moins active pour combattre les autres tumeurs ? La réponse n’a pas tardé à arriver. Et elle est limpide : la biodisponibilité de la curcumine est très faible 4. Si elle est si efficace pour traiter les cancers des voies intestinales, c’est parce que les quantités n’ont pas à traverser la barrière intestinale avant d’agir. Pour retrouver les effets thérapeutiques constatés en laboratoire, il faut donc tabler sur des quantités beaucoup plus importantes et sélectionner les formes de curcumine les plus biodisponibles.

La curcumine améliore bien la mémoire et l’humeur

Depuis peu, les chercheurs s’intéressent à une autre propriété de la curcumine : son étonnante capacité à prévenir les maladies neurodégénératives. C’est un des bienfaits de la curcumine qui intrigue le plus, et autant le dire tout de suite, personne ne sait encore réellement l’expliquer.

Mais l’explication pourrait arriver plus vite que prévu : une équipe de chercheurs vient de publier les résultats d’une étude de 18 mois au cours de laquelle ils ont comparé le devenir de personnes âgées de 50 à 90 ans supplémentées ou non en curcumine. Et voici ce qu’ils ont pu observer :
  • Les personnes supplémentées à la curcumine ont amélioré de 28 % leurs résultats aux tests de mémoire qu’ils avaient effectués 18 mois auparavant. Aucune évolution particulière n’a en revanche été constatée chez les personnes ayant été supplémentée avec un produit neutre.
  • Les personnes supplémentées à la curcumine ont expérimenté des améliorations notables sur le plan d’humeur.
  • Les résultats de l’imagerie cérébrale ont montré des taux de protéines tau (l’élément principal des dégénérescences), et de peptides bêta-amyloïdes (lesquels forment les plaques problématiques de la maladie d’Alzheimer) bien plus faibles que chez les personnes ayant été supplémentées avec un placebo.
Qu’est-ce que cela signifie ? Cette nouvelle étude montre que la curcumine, issue du curcuma, semble présenter des effets préventifs vis-à-vis de la maladie d’Alzheimer et qu’elle peut même améliorer la mémoire et les résultats aux tests cognitifs. Les auteurs de l’étude pensent que c’est la capacité de la curcumine à réduire l’inflammation au niveau du cerveau qui pourrait expliquer ce phénomène.

Comment profiter vous-même de ces effets préventifs ? L’une des particularités de l’étude est qu’elle porte sur une forme biodisponible de curcumine : souvenez-vous que la forme classique n’est que faiblement absorbée par l’organisme. Cela ne doit pas vous empêcher d’utiliser le curry ou le curcuma pour cuisiner, bien au contraire, mais cela signifie que pour profiter des mêmes effets que les personnes de l’étude, il vous faut choisir un supplément standardisée en curcumine qui jouit d’une meilleure absorption que les produits traditionnels comme le Super Curcuma (29 fois plus assimilable).

La prochaine étape pour les chercheurs ? Conduire une étude de plus grande envergure et analyser les effets de la curcumine en fonction de l’âge, des prédispositions génétiques à Alzheimer et des troubles cognitifs déjà apparus.

En attendant, une chose est sûre : les chercheurs finissent doucement mais sûrement par rejoindre les conclusions de la médecine ayurvédique traditionnelle. Il va bien falloir admettre que les milliers d’années d’existence de l’homme n’ont pas débouché sur des croyances et des savoirs fantaisistes… Celles qui sont arrivées jusqu’à nous ont passé avec succès le filtre de la sélection naturelle et ont donc permis à tous ceux qui y ont eu recours de mieux se guérir, de mieux survivre et donc de mieux transmettre leurs savoirs et leurs croyances.


Références
1. Surh YJ, Chun KS. Cancer chemopreventive effects of curcumin. Adv Exp Med Biol. 2007;595:149-72. Review.
2. Epelbaum R, Schaffer M, et al. Curcumin and gemcitabine in patients with advanced pancreatic cancer. Nutr Cancer. 2010;62(8):1137-41.
3. Sharma RA, McLelland HR, et al Pharmacodynamic and pharmacokinetic study of oral Curcuma extract in patients with colorectal cancer. Clin Cancer Res. 2001 Jul;7(7):1894-900.
4. Garcea G, Jones DJ, et al. Detection of curcumin and its metabolites in hepatic tissue and portal blood of patients following oral administration. Br J Cancer. 2004 Mar 8;90(5):1011-5.
5. Gary W. Small, Prabha Siddarth et al. Memory and Brain Amyloid and Tau Effects of a Bioavailable Form of Curcumin in Non-Demented Adults: A Double-Blind, Placebo-Controlled 18-Month Trial. The American Journal of Geriatric Psychiatry, 2017; DOI: 10.1016/j.jagp.2017.10.010.
Commander les nutriments évoqués dans cet article
Reduced Glutathione 500 mg

Le maître des antioxydants endogènes à l’état réduit

ca.supersmart.com
Super Curcuma 500 mg

Un extrait de curcuma breveté et conçu pour une absorption optimale des curcuminoïdes (29 fois plus assimilables que les produits conventionnels)

ca.supersmart.com
A découvrir aussi
28-08-2019
La choline, un nutriment essentiel méconnu
Souvent méconnue, la choline est une substance qui a été reconnue comme nutriment essentiel par la prestigieuse Académie Nationale de Médecine des États-Unis 1 ....
Lire plus :
10-10-2016
Les incroyables vertus polyvalentes du curcuma (2/2)
En Inde, le curcuma est utilisé pour traiter toute une variété d'indispositions incluant des problèmes gastro-intestinaux, des troubles inflammatoires, des maux de tête, des infections...
Lire plus :
28-06-2017
Nutrition : comment bien nourrir son cerveau...
Véritable centre de contrôle de notre système nerveux central, notre cerveau doit traiter quotidiennement des millions d’informations. Face à ce flux permanent de données, cet...
Lire plus :
Suivez-nous
Sélectionnez la langue de votre choix
frenes

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer