Accueil  >  Multivitamines  >  Suppléments à libération prolongée...
24-01-2018

Suppléments à libération prolongée : comment ça marche ?

timed release Ils sont encore assez rares sur le marché, mais certains comme le Daily 2© sont déjà très populaires. Ce sont les suppléments à libération prolongée, retardée ou ralentie. Ils fonctionnent comme des suppléments classiques à ceci près qu’ils sont conçus pour libérer progressivement les principes actifs qu’ils contiennent. C’est une différence fondamentale.
Dans le cas du supplément classique, les principes actifs sont tous libérés en même temps par la capsule ou par le comprimé sur le site d’administration souhaité (le tractus gastro-intestinal par exemple). Ainsi, la vitamine C d’un supplément classique sera libérée après la dissolution de la capsule qui la contient par les liquides digestifs. Ce n’est qu’après cette libération qu’elle pourra migrer et franchir les barrières biologiques afin d’être absorbée par l’organisme1.
Dans le cas du supplément à libération prolongée, le comprimé ou la capsule ne libère pas les principes actifs en même temps. L’organisme ne se trouve donc pas confronté à un afflux massif de composés à absorber mais à un flux continu et modéré, étalé dans le temps, plus proche des situations naturelles auxquels il est logiquement adapté. Pour reprendre l’exemple du Daily 2©, les 32 nutriments présents dans la capsule seront diffusés lentement dans l’organisme pendant plusieurs heures : il n’y aura donc pas de pic de concentration plasmatique des molécules actives, mais au contraire une relative stabilité des concentrations plasmatiques dans le temps.

Comment expliquer la libération progressive des suppléments ?

Comment réussir cette prouesse ? Il existe à ce jour plusieurs moyens d’y parvenir. L’une des plus populaires repose sur la conception d’une matrice chargée de piéger les principes actifs.
En clair, les principes actifs sont dissous uniformément à l’état moléculaire ou dispersés à l’état de particules dans un support. Ce support, formant généralement un réseau poreux, est conçu pour résister à la désagrégation : les acides gastriques de l’estomac ou les enzymes digestives ne peuvent pas (ou pratiquement pas) le dégrader2-3.Pour en sortir, les principes actifs n’ont donc qu’une solution : attendre que l’eau s’infiltre lentement dans le support pour être dissous et évacués avec elle.
Certains de ces supports sont composés de matière inerte (c’est-à-dire minérale ou plastique), tandis que d’autres, comme c’est le cas pour le Daily 2©, sont composés de matière gélatineuse. Les principes actifs sont mélangés de façon étudiée avec un agent gélifiant (un polymère hydrophile), qui une fois au contact avec les liquides digestifs, se met à gonfler. C’est cette barrière gélifiée ainsi formée qui va piéger les principes actifs et s’opposer à leur libération rapide dans l’organisme.

Quel est l’intérêt d’une libération prolongée ?

Avez-vous remarqué que certains micronutriments n’arrivaient jamais de façon massive dans l’organisme, en situation naturelle ?
La vitamine D, par exemple, est synthétisée par le corps à partir des rayons UV-B du soleil dans des proportions maximales de 15 000 à 20 000 UI par jour et à un rythme continu, tandis que les sources alimentaires n’apportent jamais plus de 1000 UI en une fois4. Malgré ça, et sous prétexte que l’organisme est capable de stocker la vitamine D, de nombreux praticiens préfèrent recommander des méga-doses de vitamines D (on parle de 100 000 UI en une fois, tous les trimestres) au motif que les doses journalières peuvent être facilement oubliées voire abandonnées. De nombreuses études ont pourtant montré qu’un apport continu de vitamine D était plus efficace5 et moins dangereux chez les enfants et les personnes âgées6 notamment (plus de chutes7, un déclin cognitif plus marqué8). Un apport massif de vitamine D augmenterait la concentration de plusieurs molécules comme le FGF23 ou la sclérostine, impliquées dans l’ostéoporose9-10.
Ce principe vaut encore plus pour les vitamines B et la vitamine C, car l’organisme se débarrasse très vite des quantités excédentaires qu’il ne peut absorber, mais aussi pour le calcium, pour lequel il est indispensable de diviser les prises quotidiennes en plusieurs fois si l’on veut maximiser son absorption.
Les suppléments à libération prolongée permettent donc de profiter pour longtemps de la synergie opérée par l’ensemble des micronutriments et des minéraux. On trouve 3 avantages principaux à les utiliser pour des suppléments multivitaminés :
  • Eviter les pics de concentrations plasmatiques associés aux risques d’effets indésirables de certains composés.
  • Prolonger l’action des principes actifs dans le temps : une concentration plasmatique d’antioxydants forte mais momentanée n’équivaut pas à une concentration d’antioxydants plus modérée mais stable dans le temps.
  • Réduire le nombre de prises journalières : les personnes les mieux renseignées sur l’absorption des micronutriments savent que certains d’entre eux sont mieux assimilés lorsqu’ils sont administrés en plusieurs fois et en petites quantités. Prendre plusieurs comprimés dans la journée devient vite fastidieux lorsqu’il existe un comprimé qui permet la libération prolongée de ces micronutriments. Cela semble également plus facile pour instaurer une habitude et améliorer l’observance d’un traitement.


Références
1. Siepmann, J., F. Siepmann, and T. Florence Alexander, Factors Influencing Oral Drug Absorption and Drug Availability, in Modern pharmaceutics. p. 117-154.
2. Brossard, C., les formes galéniques orales matricielles in Actualités Pharmaceutiques. 2000. p. 46-48.
3. J. L. Salomon and E. Doelker, Formulation des comprimes à libération prolongée I. Matrices inertes., in Pharm. Acta Helv. 1980. p. 174-182.
4. Food and Nutrition Board, Institute of Medicine. Dietary Reference Intakes for Calcium, Phosphorus, Magnesium, Vitamin D, and Fluoride. Washington, DC: National Academy Press, 1999. Available at: http://books.nap.edu/books/0309063507/html/index.html.
5. Pekkarinen T., Valimaki V.-V., Valimaki M.J. The same annual dose of 292000 IU of vitamin D3 (cholecalciferol) on either daily or four monthly basis for elderly women: 1-year comparative study of the effects on serum 25(OH)D3 concentrations and renal function. Clin. Endocrinol. 2010;72:455–461. doi: 10.1111/j.1365-2265.2009.03637.x.
6. Dalle Carbonare L, Valenti MT et al. Vitamin D: Daily vs. Monthly Use in Children and Elderly-What Is Going On ? Nutrients. 2017 Jun 24;9(7). pii: E652. doi: 10.3390/nu9070652.
7. Sanders KM, Stuart AL, Williamson EJ, Simpson JA, Kotowicz MA, Young D, Nicholson GC. Annual high-dose oral vitamin D and falls and fractures in older women: a randomized controlled trial. JAMA. 2010 May 12; 303(18):1815-22.
8. Bischoff-Ferrari HA, Dawson-Hughes B, Orav EJ, Staehelin HB, Meyer OW, Theiler R, Dick W, Willett WC, Egli A. Monthly High-Dose Vitamin D Treatment for the Prevention of Functional Decline: A Randomized Clinical Trial. JAMA Intern Med. 2016 Feb; 176(2):175-83.
9. Sankaralingam A., Roplekar R., Turner C., Dalton R.N., Hampson G. Changes in dickkopf-1 (DKK1) and sclerostin following a loading dose of vitamin D2 (300,000 IU) J. Osteoporos. 2014;2014:682763. doi: 10.1155/2014/682763.
10. Turner C., Dalton N., Inaoui R., Fogelman I., Fraser W.D., Hampson G. Effect of a 300,000 IU loading dose of ergocalciferol (vitamin D2) on circulating 1,25(OH)2-vitamin D and fibroblast growth factor-23 (FGF-23) in vitamin D insufficiency. J. Clin. Endocrinol. Metab. 2013;98:550–556. doi: 10.1210/jc.2012-2790.
Commander le nutriment évoqué dans cet article
Daily 2® Timed Release

Une formule multivitaminée exceptionnelle à libération prolongée

ca.supersmart.com
A découvrir aussi
06-12-2017
Multivitamines : des atouts pour la flore...
Très étudiée ces dernières années, la flore intestinale est aujourd’hui connue pour ses nombreux rôles au sein de l’organisme. Néanmoins, de plus en plus d’études...
Lire plus :
28-03-2018
Comment as-tu pu manger ça ?
Soupes en sachet, jambon intégralement reconstitué, plats tout préparés insipides et gorgés d’additifs, desserts archi-sucrés au lait en poudre… Dans quelques décennies, nos petits-enfants risquent...
Lire plus :
08-11-2017
Devenir végétarien ou vegan : quel impact...
Quel meilleur moment pour adopter une alimentation plus respectueuse de la planète que le mois de novembre ? Il s’agit en effet du Mois Mondial...
Lire plus :
Suivez-nous
Sélectionnez la langue de votre choix
frenes

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer